Ulysse chez Circé : correction


Cliquez sur l'image pour lire le texte
Cliquez sur l'image pour lire le texte

Correction des questions sur le texte n°1

  1. Quel genre d'animaux entourent la demeure de Circé ? Citez-en au moins deux.
    Les animaux qui entourent la demeure de Circé sont "des loups et des lions" (ligne 2). Ce sont des animaux sauvages et dangereux.
  2. Comment ces animaux se comportent-ils avec Ulysse et ses hommes ? Leur attitude est-elle rassurante ou inquiétante ?
    Contre toute attente, ces animaux féroces accueillent Ulysse et ses hommes avec douceur : "ils ne se jetèrent pas sur les nouveaux venus, mais les caressèrent" (l. 4-5). Ils se comportent comme des animaux domestiqués et dociles. Le texte les compare à "des chiens qui accueillent leur maître" (l. 5-6). Leur attitude est rassurante : ces bêtes dangereuses semblent même inoffensives.
  3. Relevez dans le texte (lignes 1-17 ; lignes 1-5) 4 expressions qui décrivent Circé et ses talents.
    Voici les expressions qui décrivent Circé et ses talents : "déesse aux belles boucles" (l. 1), "douée de voix humaine" (l. 1-2), "chantait de sa belle voix" (l. 8), "tissant au métier une toile merveilleuse" (l. 8-9). 
  4. Faites le portrait physique et moral de Circé en complétant cette phrase : "Homère décrit Circé comme une déesse... " Utilisez au moins 4 adjectifs qualificatifs.
    Homère décrit Circé comme une déesse séduisante, charmante, avenante / accueillante et généreuse. Elle n'hésite pas à offrir l'hospitalité à ses visiteurs en leur proposant "des sièges confortables" (l. 16) et des mets savoureux. (Pour information, le breuvage (= la boisson) que Circé offre à Ulysse et à ses hommes s'appelle le cycéon. C'est un mélange de fromage ou de lait caillé, de farine ou de gruau d'orge, de miel et de vin. Je suis certaine que cela vous soulève autant le coeur que moi :D)
  5. Pourquoi les compagnons d'Ulysse ne se méfient-ils pas de Circé ?
    Les compagnons d'Ulysse ne se méfient pas de Circé car rien, dans son portrait séduisant et dans son attitude aimable, ne permet de deviner sa vraie nature de sorcière. En réalité, elle cache bien son jeu.

Correction des questions sur le texte n°2

  1. Quels animaux entourent la demeure de Circé ? Citez-en quatre.
    Les animaux qui entourent la demeure de Circé sont des fauves et des animaux féroces : des "lions" (l. 4), des "sangliers" (l. 5), des "ours" (l. 5) et des "loups" (l. 5).
  2. Comment ces animaux se comportent-ils ? Leur attitude est-elle rassurante ou inquiétante ?
    Ces animaux, "irrités" (l. 4) d'avoir été ensorcelés par Circé, manifestent leur colère en criant. L'île ne résonne que de leurs "grognements" (l. 4), "rugissements" (l. 4) et "hurlements horribles" (l. 5). Leur attitude est donc hostile et effrayante.
  3. Relevez dans le texte les 3 groupes nominaux qui désignent Circé sans la nommer. Sur quel aspect Virgile insiste-t-il ?
    Voici les 3 groupes nominaux qui désignent Circé sans la nommer : "la magicienne" (l. 1), "la redoutable fille du Soleil" (l. 3) et "la cruelle déesse" (l. 6). Ces expressions sont des périphrases. (recopier et apprendre la définition de "périphrase" en la cherchant dans le glossaire des figures de style). Virgile insiste sur le caractère maléfique de Circé et sur sa cruauté.

Correction de "2 textes et 2 images"

1. Quelle image illustre le mieux le texte 1 ? Pourquoi ? Pour répondre, appuyez-vous sur la description de l'image.

 

Le tableau de Wright Barker illustre le mieux le texte n°1.

  • Circé se trouve en haut des marches de son palais et offre l'hospitalité à ses visiteurs, comme aux lignes 13-14 du texte : "Circé vint aussitôt ouvrir la porte brillante et les invita à entrer".
  • Elle est entourée de lions, couchés et paisibles, qui n'ont pas l'air menaçants. Même les loups paraissent domptés, comme dans le texte 1 qui compare les fauves à "des chiens qui accueillent leur maître" (l. 5-6).
  • Elle tient une lyre. Cet accessoire rappelle son chant divin et "sa belle voix" (l. 8)
  • Circé est représentée comme une femme séduisante, élégante et accueillante :
    • Séduisante - Son maquillage éclatant met en valeur sa beauté : la fraîcheur de ses joues roses, ses lèvres écarlates laissant entrevoir un sourire éclatant. Elle est à demi dénudée, pour mieux attirer les hommes.
    • Elégante - Elle est richement parée. Elle porte un vêtement blanc (symbole de pureté et d'innocence), orné d'une gaze grise et rehaussé d'or (symbole de richesse et de puissance).
    • Accueillante - Elle esquisse de son bras un geste pour inviter les visiteurs à entrer.
  • Pour conclure, ce tableau insiste plutôt sur la beauté et l'amabilité de Circé, comme le texte 1.

 

2. Quelle image illustre le mieux le texte 2 de Virgile ? Pourquoi ? Pour répondre, appuyez-vous sur la description de l'image.

 

Le dessin d'Edmond Dulac illustre le mieux le texte n°2.

  • La scène se passe de nuit, comme dans le texte : "comme chaque nuit" (l. 2)
  • Le texte mentionne un "feu de cèdre parfumé" (l. 2-3) et on aperçoit un encensoir en train de fumer à côté de Circé.
  • D'une terrasse de son palais, Circé scrute la mer, comme si elle attendait quelqu'un. Elle serre contre sa poitrine une fiole, qui contient sans doute le poison avec lequel elle métamorphose les hommes en bêtes. 
  • On aperçoit la proue d'un navire à l'approche de son île comme dans le texte 2 : "bientôt les bateaux rasent les rives de l'île de Circé" (l. 1). Comme Circé semble plongée dans ses pensées, on peut suppose qu'elle songe au plan qu'elle va utiliser pour piéger les visiteurs.
  • Elle porte une robe foncée et ses yeux sont maquillés de noir : cela lui donne un air sombre et mystérieux.
  • Pour conclure, ce tableau insiste plutôt sur l'aspect inquiétant de Circé, comme le texte 2.

Conclusion : le double visage de Circé

  1. Qu'est-ce qui rend Circé attirante ?
    Son apparence humaine, sa beauté, son chant envoûtant et son sens de l'hospitalité.
  2. Qu'est-ce qui rend Circé effrayante ?
    Son cortège de bêtes féroces, le fait qu'elle concocte des poisons et métamorphose les hommes en animaux.
  3. Circé est-elle un monstre ?
    Circé n'a pas du tout l'apparence d'un monstre : elle est séduisante et avenante. Pourtant c'est un monstre. Elle utilise sa beauté et ses manières aimables pour attirer les hommes qui ne se méfient pas. Son apparence est trompeuse : c'est en réalité une cruelle magicienne qui empoisonne ses victimes avant de les changer en bêtes. Sa monstruosité est morale et invisible.